Au nom de la terre


13 novembre 2019 - 192 vues

Réalisé par Edouard Bergeon, qui y rend hommage à son père, avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Rufus et Anthony Bajon.

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l'exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise au travail. Malgré l’amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu… Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, le film porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années.

Cette histoire, témoignage à partir d’une histoire vraie, est le reflet de ce que vivent un grand nombre d’agriculteurs éleveurs pris entre le désir de s’agrandir coûte que coute, et celui de réussir.

Un film d’un réalisme incroyable sur le monde paysan et ses ravages, un film qui montre la très dure réalité du monde agricole et l'isolement des agriculteurs face à des situations financières toujours plus difficiles.

Martine

Projections au Ciné Islais

Dimanche 17 novembre : 18h00

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article