La bonne épouse


24 juin 2020 - 393 vues

Réalisé par Martin Provost, avec Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky.

C'est un film attendu car il avait eu du succès juste avant le confinement : il nous présente Paulette qui enseigne avec conviction, en école ménagère, à tenir son foyer à la perfection et être une bonne épouse soumise et obéissante. Elle se retrouve veuve et sans ressources, et le vent de liberté de mai 68 lui souffle à elle aussi des idées de liberté.

Un film fantaisiste, d'une drôlerie contagieuse, qui parle gentiment d'émancipation féminine, et en profite pour évoquer une époque « que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître », mais pas si lointaine, où on fredonnait les chansons de Joe Dassin, où l'on attendait les conseils de Ménie Grégoire et les shows de Guy Lux. Une époque où finalement, comme aujourd'hui, la jeunesse rêve et se révolte, et où les histoires d'amour se moquent de la bien-pensance.

Le choix des trois actrices est parfait, elles sont épatantes, brillantes, enchantées de leurs rôles, les dialogues sont pétillants aussi. Un vrai plaisir de cinéma qui, pour être léger et drôle, n'en est pas moins intelligent, et traitant de sujets essentiels : liberté, sexualité, identité.

Martine

Projections au Ciné Islais

Vendredi 26 juin : 21h00

Jeudi 2 juillet : 18h00

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article