Déconfinement : émission spéciale du vendredi 26 juin

26 juin 2020 - 1953 vues
Télécharger le podcast

Le déconfinement se poursuit petit à petit, retrouvez toutes les dernières informations dans notre émission hebdomadaire, avec :

- Bruno Noury, maire de l'Ile d'Yeu

- Richard Van Weymeersch, commandant de la brigade de Gendarmerie

- Carole Charuau, conseillère départementale et 1ère adjointe

Résumé de l'émission :

➡️ Pour commencer, les résultats des tests de dépistage effectués par l'ARS dans les EHPAD de l'île sont tous revenus négatifs, néanmoins les résultats ne sont pas fiables à 100%. Dans la précédente émission nous expliquions pourquoi ces tests devaient être réalisés. Suite à ces résultats le déconfinement des établissements va se poursuivre avec la possibilité de sorties à l'extérieur avec la famille, sous certaines conditions (porter le masque, éviter les endroits bondés, etc.). Depuis mercredi, les visites sont d'ailleurs autorisées jusqu'à 20h pour permettre aux personnes qui travaillent de pouvoir venir, car il n'y a plus de visites le week-end.

➡️ Concernant les tests, il n'y a pas de dépistage massif de prévu, l'ARS y était favorable, mais avec  tous ces résultats négatifs ce n'est peut-être pas utile pour l'instant. Les tests à grande échelle sont surtout réservés aux endroits où il est difficile de remonter toute la chaine de contamination, comme à Paris. Des tests d'eaux usées ont également été demandés depuis environ un mois, c'est très long.

➡️ L'adjudant-chef révèle que les gestes barrières sont moyennement respectés, "ça devient très compliqué" et prévient que si un cluster devait se former il ne serait pas exclu de reconfiner l'île le temps de procéder à tous les tests. Il rappelle que les règles nationales dans les bars et restaurants s'appliquent aussi à l'Ile d'Yeu, comme l'interdiction de consommer debout au bar. Il explique que ça ne sert à rien de s'énerver devant un refus d'entrer dans un commerce, les commerçants ne font qu'appliquer les règles, ils pourraient se voir dans l'obligation de fermer si ces règles n'étaient pas respectées. Bruno Noury avertit qu'il pourrait en être de même pour le marché, il ne pourra rien faire contre une fermeture préfectorale pour non-respect des règles sanitaires, "si vous voulez protéger l'île et son économie, il faut vraiment suivre les règles" répète-t-il.

➡️ Carole Charuau annonce l'arrivée des ambassadeurs de santé à partir du 1er juillet. Leur rôle sera de faire de la prévention sur les gestes barrières, notamment sur les marchés et à l'arrivée des bateaux.

➡️ D'ailleurs pour les bateaux, Richard Van Weymeersch insiste sur le non-respect des mesures à l'arrivée, il ne faut pas s'agglutiner devant la porte de sortie comme avant, attendez quelques minutes que les portes s'ouvrent. Même chose pour les bagages, devant le manque de civisme des passagers se ruant sur les containers pour être le premier à récupérer sa valise, des sens de circulations en entrée et en sortie vont être organisés. M. le Maire prévient que si une personne prenant le bateau se révèle être positive au Covid-19, ce sont les 400 passagers qui devront être testés, ainsi que les cas contact. Comme dit précédemment, le temps de remonter la chaine et faire tous les tests, l'île sera sans doute reconfinée.

➡️ Pour lutter contre la propagation de l'épidémie, Carole Charuau incite à télécharger l'application Stop Covid sur votre smartphone, elle permettra de savoir si vous avez été en contact avec une personne malade ou de signaler votre contamination pour alerter les personnes que vous avez croisé (dans des grands magasins ou les transports par exemple).

➡️ Côté sport, au complexe sportif il ne faut pas hésiter à prendre contact avec Lionel, les salles sont fermées mais peuvent être autorisées si vous justifiez de la bonne pratique des gestes barrières. Le terrain multisports extérieur est ouvert, tout comme la piste d'athlétisme. En revanche, le terrain de foot géré par la SSI reste fermé.

➡️ Pour terminer, Richard Van Weymeersch rappelle quelques règles de circulation en cette période inhabituelle, notamment sur le port. Avec l'extension des terrasses des bars et restaurants de l'autre côté de la route, des serveurs sont susceptibles de traverser à tout moment, il appelle donc à la plus grande prudence, et à bien respecter les voies interdites à la circulation.

⚠️ Prochaine émission vendredi 3 juillet.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article