Quotas de pêche 2021 : un compromis satisfaisant mais incertain


18 décembre 2020 - 1193 vues

Ce mercredi 16 décembre à Bruxelles, un accord a été trouvé pour le Conseil Européen de la Pêche et la négociation des quotas de fin d'année. Un compromis jugé satisfaisant par les collectivités territoriales ligériennes, qui ont suivi les négociations à distance en lien avec les représentants des marins-pêcheurs et la Ministre de la Mer Annick Girardin.

La pêche ligérienne était particulièrement attentive sur certaines espèces, notamment le bar, dont les quotas augmentent de 10%, et le lieu jaune qui a été reconduit. Cependant, des diminutions de quotas ont été décidées pour la sole (-7,3%) et de manière plus importante pour le merlan (-13%).

Mais la vigilance reste de mise en raison des négociations toujours en cours sur le Brexit. En effet, il est proposé la prolongation pour seulement 3 mois des accords de pêche actuels sur les stocks partagés avec le Royaume Uni, soit environ 125 stocks sur 150. Disposition, bien entendu, soumise à l’accord des Anglais.

Les collectivités souhaitent une réforme de ces négociations annuelles pour les quotas de pêche qui fragilisent les entreprises de pêche. Pour sécuriser l'exercice de la profession et obtenir davantage de perspectives pour les professionnels, des quotas pluriannuels sont demandés.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article