Route Mali pour Philippe Andrieux

08 février 2017 - 1777 vues

Mercredi 8 février 2017, Philippe Andrieux, accompagné de Guy Baranton, sont partis par la route vers le Mali et le Burkina Faso. Le but de ce voyage de 12.000km est avant tout humanitaire : développer la culture de l'Artemisia, la plante médicinale qui lutte naturellement contre le paludisme, et vérifier les infrastructures mises en place par Philippe Andrieux il y a quelques années grâce à son association Yeu-Mali.

> Écoutez leur interview avant le départ.

Vous pourrez suivre cette aventure sur cette page (carte en bas de page), ainsi que dans la Matinale entre 7h et 10h où ils feront des interventions par téléphone tout le long de leur voyage.


Carnet de route :

Mercredi 8 février 2017 : C'est le départ ! Arrivée à Biarritz le soir.

Jeudi 9 février 2017 : Traversée de l'Espagne dans la journée, arrivée à Tarifa le soir pour prendre le ferry vers le Maroc le lendemain.

Vendredi 10 février 2017 : Embarquement sur le ferry pour le Maroc, arrivée à Tanger après 1h de traversée. Après les formalités, reprise de la route sous la pluie et le vent pour atteindre Marrakech dans la soirée.

Samedi 11 février 2017 : Marrakech > Tarfaya (sud Maroc) : 780km, environ 10h de route.

Dimanche 12 février 2017 : Tarfaya > Frontière mauritanienne : 930km

Lundi 13 février 2017 : Départ dès l'ouverture du poste frontière à 9h, passage en Mauritanie et arrivée à Nouakchott, la capitale, après plus de 5h de route.

Mardi 14 février 2017 : Journée libre à Nouakchott, visite du port, de la côte, passage au marché et première communication avec Neptune FM :

Mercredi 15 février 2017 : Départ pour le Sénégal, passage de la frontière par le barrage de Diama et arrivée à Saint Louis.

Jeudi 16 février 2017 : Saint Louis > Thiès (180km).

Vendredi 17 février 2017 : Aller-retour dans la journée à Dakar, capitale du Sénégal, pour rencontrer un agronome de l'école nationale d'agriculture et une association de culture de l'Artemisia.

Samedi 18 février 2017 : De Thiès, direction Tambacounda (6h de route, 420km).

Dimanche 19 février 2017 : Départ de Tambacounda pour passer au Mali, arrivée à Kayes, sur la rive du fleuve Sénégal.

Lundi 20 février 2017 : Plus de 300km et 6h de route plus tard, halte à Manantali (Mali) au bord du lac de retenue du barrage hydroélectrique, qui alimente plusieurs pays en électricité.

Mardi 21 février 2017 : Journée de repos à Manantali, au "Cool Camp".

Mercredi 22 février 2017 : Départ pour la capitale malienne Bamako, arrivée vers 15h dans les quartiers de Badalabougou. Le départ pour le Burkina Faso est prévu le 27 car le visa n'a autorisé l'entrée dans ce pays qu'à partir du 1er mars.

Jeudi 23 février 2017 : Deuxième communication avec Neptune FM :

Vendredi 24 février 2017 : Rencontre avec Kadia Démé, responsable de l'ASHED (Association de Soutien aux Handicapés et Enfants Démunis) qui recueille et s'occupe des orphelins de la rue :

Jusqu'au 27 février 2017 : Séjour à Bamako : visites et rencontres.

Mardi 28 février 2017 : Départ de Bamako pour le Burkina Faso. Arrêt à Sikasso, à 50km de la frontière.

Mercredi 1er mars 2017 : Sikasso > Banfora (160km), passage de la frontière sans problème. Don de gilets de sauvetage à des guides en pirogue sur les lacs habités par des hippopotames.

Jeudi 2 mars 2017 : Banfora > Bobo-Dioulasso (85km)

Vendredi 3 mars 2017 : Journée à Bobo-Dioulasso, deuxième plus grande ville du Burkina Faso.

Samedi 4 mars 2017 : Départ de Bobo-Dioulasso pour un trajet de 380km et arrivée à Ouagadougou, la capitale, pour retrouver François-Xavier Dubois, arrivé quelques jours auparavant. Séjour dans la ville jusqu'au 6 mars, plusieurs rencontres avec des associations et écoles au programme.

Lundi 6 mars 2017 : Nouvelle communication avec Neptune FM, en direct de Ouagadougou, à 7800km et 30° de plus de l'Ile d'Yeu :

Mardi 7 mars 2017 : Détour à Doulougou (50km de Ouagadougou).

Mercredi 8 et jeudi 9 mars 2017 : Formation au Séminaire de Pabré pour le semis d'Artemisia.

Vendredi 10 et samedi 11 mars 2017 : Arrivée à Ouahigouya (2h30 de route) pour dispenser une formation dans une association sur la culture de l'Artemisia.

Dimanche 12 mars 2017 : Ouahigouya (Burkina Faso) > Koro (Mali). 100km de route pour passer la frontière et revenir au Mali.

Lundi 13 mars 2017 : Arrivée en pays Dogon, dans la ville de Tirelli.

Mardi 14 mars 2017 : Arrêt à Benimatou, village sur la falaise. Cinquième communication avec Neptune FM :

Mercredi 15 au lundi 20 mars 2017 : Séjour en Pays Dogon : rencontres, formations sur l'Artemisia et retour sur les projets déjà réalisés par Yeu-Mali (puits, périmètres maraichers...)

Mardi 21 mars 2017 : Départ du Pays Dogon et arrivée à Ségou dans l'après-midi après 6h de route.

Mercredi 22 et jeudi 23 mars 2017 : Ségou > Bamako (230km) : De retour dans la capitale malienne avant le retour pour la France.

Vendredi 24 mars 2017 : C'est parti pour le retour ! Départ de Bamako pour 7h de route et arrivée à Nioro-du-Sahel à 60km de la frontière entre le Mali et la Mauritanie. Sixième et dernière communication avec Neptune FM :

Samedi 25 mars 2017 : Passage en Mauritanie pour retourner sur Nouakchott (la capitale) et reprendre le trajet aller sur la côte marocaine... mais dans l'autre sens !


Découvrir l'itinéraire du voyage :

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article