Covid-19 : émission spéciale du vendredi 3 décembre 2021

03 décembre 2021 - 1637 vues
Télécharger le podcast

Sur l'île comme partout, la situation sanitaire se dégrade. On fait le point cette semaine avec :

- Bruno Noury, maire de l'Ile d'Yeu

- Carole Charuau, conseillère départementale

Résumé de l'émission :

- Cette semaine, 8 cas ont été déclarés positifs. Il s'agit surtout d'enfants (qui n'ont pas l'âge de se faire vacciner) qui contaminent leurs parents et leurs frères et sœurs. Certains enfants ressentent de légers symptômes (principalement de la fièvre), tandis que les adultes n'en ont pas ou peu.

- Dans les eaux usées, l'augmentation de la présence du virus est un peu inquiétante mais prouve une forte circulation virale. Les dernières analyses montrent 68.000g/l, un des niveaux les plus hauts depuis la vague du printemps. "L'épidémie circule même si elle n'est pas très visible" rappelle M. le Maire. Une baisse est visible dans les analyses du 22 novembre, mais à priori dûe à des amas d'eau.

- Cependant, il n'y a pas d'augmentation des tests PCR. La faute, selon Bruno Noury, à l'Agence Régionale de Santé, surement surchargée, qui traîne un peu sur le contact-tracing.

- Dans les établissements scolaires, les protocoles ont changé depuis lundi :

Pour les écoles primaires : Au premier cas positif, tous les élèves seront déclarés cas-contact et devront rester à la maison. Un petit pot leur sera fourni, il servira le lendemain matin à recueillir un échantillon de leur salive qui sera immédiatement envoyé pour analyse. Ils pourront aussitôt retourner en classe si leur résultat est négatif. Un autre test est recommandé 7 jours plus tard.

Pour les collèges : Au premier cas positif, seuls les autres proches sans masque seront déclarés cas-contact (ceux qui ont partagé une table à la cantine, fait du sport ensemble, etc.). Là, un test antigénique rapide en pharmacie leur sera demandé.

- Des nouveaux rendez-vous de vaccination sont disponibles ! En effet, les flacons de vaccins ont été attribués pour l'Ile d'Yeu, ce qui ouvre autant de créneaux qu'il y a de doses (pour éviter de surbooker et d'annuler ensuite faute de vaccins). Prenez rendez-vous dès maintenant sur Doctolib, pour l'instant il reste des créneaux libres le 24 décembre.

- Le marché de Noël se déroule actuellement et tout le week-end dans l'arrière port. Le Passe sanitaire étant demandé, un système a du être mis en place pour garantir l'accès aux logements et aux autres commerces aux personnes non-vaccinées. Si vous venez pour le marché de Noël, un tampon vous sera apposé sur la main après vérification du passe à l'entrée, les commerçants des stands pourront ainsi le voir directement. Si vous devez passer par le marché de Noël car vous résidez dans les rues concernées ou devez vous rendre dans les autres commerces habituels (Maison de la Presse, Oya Hélico, etc.) le passe sanitaire ne vous sera bien sûr pas demandé mais vous ne pourrez pas rester et consommer au marché de Noël.

- L'hôpital local est rouvert depuis hier soir ! En effet, celui-ci avait malheureusement dû fermer ses portes quelques jours en raison d'un cas positif parmi les patients, tout le personnel a donc du se faire tester.

- La Préfecture de la Vendée a prolongé mardi dernier l'arrêté imposant le port du masque en extérieur jusqu'au 31 janvier 2022.

- Pour finir, Bruno Noury s'exprime sur le futur proche de la pandémie, sur le conseil de défense sanitaire prévu lundi par le Gouvernement avec d'éventuelles nouvelles restrictions.

Mise à jour 17h00 : La Préfecture vient d'annoncer l'obligation du port du masque pour les enseignants et les élèves dans les espaces exterieurs des établissements scolaires.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article