Un cheveu sur la langue, un poil dans la main

Le Mardi, de 16:00 à 17:00

Découvez ou redécouvrez des chansons inhabituelles.

Tous les mardis sur un thème différent, des chansons francophones. Yves Cadou et  Jean-Yves Tellier vous proposent d'écouter des artistes peu connus ou connus mais peu diffusés.

 

Bonjour à tous, Je vous propose toutes les semaines de prendre connaissance des références des cd Jazz et Classiques dont nous parlons dans l'émisson "Bonjour" du lundi matin.

cette semaine:

Jazz

CD : Je n'aime toujours pas le jazz mais ça j'aime bien

Extrait : Begin the Beguine

Compositeur : Cole Porter

Interprète : Artie Shaw. De son vrai nom Arthur Jacob Arshawsky, clarinettiste et chef d'orchestre de jazz américain, né le 23 mai 1910 à New York et mort le 30 décembre 2004 à Los Angeles. Arthur Arshawsky passe sa jeunesse à New Haven (Connecticut). Là, il y apprend la clarinette et le saxophone. Il débute sa carrière dans des orchestres de danse. En 1926, il adopte le pseudonyme d’Artie Shaw.

Paru le : 2 décembre 2013 chez Sony Music Catalog

4 disques, 75 titres très bien sélectionnés (dans le répertoire très classique mais éternel du jazz) pour se familiariser avec ce style de musique si, par hasard, celui-ci vous était totalement étranger. On se demande, au final, à qui est destinée cette compilation si ce n'est à des amateurs déjà convertis et qui ont juste envie du meilleur de cette musique. Si c'est le cas, la cible sera comblée, très bonne reproduction sonore et très belle sélection qui se veut exhaustive.

 

 

Classique

CD : Transition baroque Joseph Bodin de Boismortier

Extrait : Sonata Quinta : II. Gavotta

Compositeur : Joseph Bodin de Boismortier

Interprètes : Jean Louis Charbonnier (viole de gambe)

Claire Giardelli (violoncelle baroque)

Musiciens Claire Giardelli, violoncelle - Claire Gratton, violoncelle

Marie Hervé, basson - Laure Vovard, clavecin

Paru le : 25 août 2014 chez Ligia

Pendant très longtemps, la viole de gambe fut considérée comme l’ancêtre du violoncelle : comme s’il avait suffi d’ajouter une pique et de retrancher quelques cordes au premier instrument pour qu’existe le second. Mais il s’agit là en fait de deux familles bien distinctes, et qui apparaissent conjointement au début de la Renaissance. Pendant près de deux siècles, c’est la basse de viole qui aura la préférence, mais quand la basse de violon sera transformée en violoncelle, instrument qui, au début du 18ème siècle, s’adapte rapidement aux nouvelles exigences de la musique, la concurrence deviendra tendue. C’est donc dans cette première moitié du 18ème siècle que le dernier  combat aura lieu, qui laissera définitivement l’avantage à la famille du violon et fera disparaître celle qui eut tant d’honneur à la cour de Louis XIV. Grâce à deux ouvrages du début du 18ème siècle de Joseph Bodin de Boismortier, Claire Giardelli et Jean-Louis Charbonnier illustrent un riche moment de notre histoire musicale : la transition entre deux instruments.

Claire Giardelli, spécialiste du violoncelle baroque, professeur au Conservatoire supérieur de musique de Lyon,

Animateur(s) de l’émission

Animateur et Vice-secrétaire

Podcast(s) de l’émission

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article