Le Mois du Film Documentaire

15 novembre 2017 - 916 vues

Comme tous les ans au mois de novembre, le Mois du Film Documentaire, porté par l'association Images en Bibliothèques, propose partout en France et dans le Monde la projection de films documentaires dans des cinémas ou des lieux culturels, sociaux ou éducatifs.

A l'Ile d'Yeu, l'association Oya Films a donc sélectionné 3 documentaires qui seront projetés au Ciné Islais, cette année sur le thème de la mer. L'entrée est fixée à 5€ pour chacun des films :

LA MER EST MON ROYAUME

de Marc Picavez

Dimanche 12 novembre 2017 à 17h en présence du réalisateur

Andrei, Ramil et Wendel sont marins sur l’African Forest, un cargo transportant du bois et d’autres marchandises entre l’Afrique et l’Europe.

Ils sont jeunes et débrouillards, originaires d’Ukraine, des Philippines, du Ghana et de Trinidad et Tobago, attirés par le slogan « See the world for free » et la promesse d’un job. Durant 10 mois, le film les accompagne et dévoilera ce que c’est que d’être marin au XXIème siècle. L'ambiance à bord est assez exceptionnelle, notamment en raison d’Andrei, le second, une figure centrale qui a réussi à construire un véritable sentiment de groupe…

 

UN PAESE DI CALABRIA

de Shu Aiello et Catherine Catella

Dimanche 19 novembre 2017 à 18h en présence de Mélanie Simon-Franza (distributeur du film)

Rosa Maria a quitté le village un jour d’été 1931 pour en fuir la misère.

Depuis, les gens de Riace ont regardé les maisons se couvrir de lierre et les terres s’appauvrir. Ils ont pris l’habitude de scruter la mer depuis leurs collines et continuent de chérir leurs deux saints patrons Cosma et Damiano venus d’Orient.

Un jour, Baïram a accosté sur la plage de Riace avec deux cent autres kurdes. Il a décidé de s’y installer. Aujourd’hui, les gens de Riace s’appellent Roberto, Ousmane, Emilia, Mohamed. Ils ne possèdent pas grand-chose mais ils inventent au jour le jour leur destinée commune.

 

EN ÉQUILIBRE SUR L'OCÉAN

de Sébastien Devriend

Dimanche 26 novembre 2016 à 18h avec Yvan Bourgnon en visio-conférence

Voici l’histoire du pari fou du navigateur suisse Yvan Bourgnon, pilier de la course au large en multicoques et vainqueur de la transat Jacques Vabre : accomplir le premier tour du monde en solitaire, sur un catamaran de sport sans habitacle, une embarcation de la taille d’un voilier de plage.

220 jours en mer et 55 000km parcourus, sans possibilité de se mettre à l’abri des éléments. Seul avec sa caméra, il traverse un naufrage, des tempêtes, les pirates, des doutes, le froid, la canicule, mais aussi d’innombrables moments de bonheur, de ténacité, de plénitude et de réussite. Une immersion dans une aventure longue et difficile qu’Yvan Bourgnon, tel un artiste, rend accessible, confortable, presque poétique.

Au-delà du récit de cet exceptionnel exploit sportif, le documentaire souligne la préoccupante question de la pollution des mers, qui incite aujourd’hui Yvan Bourgnon à s’engager pour la sauvegarde des océans avec son projet The Sea Cleaners.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article