Coronavirus : émission spéciale du vendredi 23 octobre

23 octobre 2020 - 2704 vues
Télécharger le podcast

Voici le replay de notre émission hebdomadaire consacrée à l'épidémie de coronavirus sur l'Ile d'Yeu pour ce vendredi 23 octobre, avec aujourd'hui :

- Bruno Noury, maire de l'Ile d'Yeu

- Carole Charuau, 1ère adjointe et conseillère départementale

En résumé :

➡️ La progression de l'épidémie de Covid-19 continue avec cette semaine 12 nouveaux cas positifs, majoritairement asymptomatiques. Il s'agit pour la plupart de cas importés, l'épidémie sur l'île reste sous contrôle. L'hôpital local effectue plus d'une vingtaine de tests par jour.

Le cluster familial identifié la semaine dernière est désormais maitrisé. Comme il s'agissait d'un élu de la commune, tous les autres élus ont été testés et se sont révélés négatifs. Bruno Noury explique cette absence de transmission du virus par un bon respect des gestes barrières lors de leurs réunions et par leur isolement anticipé sans avoir attendu l'appel de la CPAM : "si on fait attention, ça montre bien qu'on évite la dispersion, ça montre que ça marche" ajoute-t-il.

➡️ Comme toutes les semaine, un prélèvement d'eaux usées a été effectué, mais les résultats n'ont toujours pas été transmis. Peut-être est-ce à cause des vacances ?

➡️ Retour sur les arrêtés préfectoraux sortis depuis mercredi et qui rend le port du masque obligatoire sur l'ensemble du département : M. le Maire aurait préféré une concertation car beaucoup de règles ne sont pas toujours très claires ou trop génériques, il déplore par exemple l'obligation du masque sur la plage. Toutefois, il insiste sur le fait de le porter dans les zones denses et avec beaucoup de monde, ainsi que dans la sphère privée, c'est là le plus important. Carole Charuau rajoute que cet arrêté est valable jusqu'au 12 novembre, mais Bruno Noury craint une éventuelle reconduction ou un durcissement des règles.

Autre point important de ces arrêtés, celui de l'obligation pour les bars et restaurants de tenir un "cahier de rappel" qui a pour but de répertorier les noms et coordonnées des clients, pour faciliter le traçage des cas-contact. Tous ces ERP (Établissement Recevant du Public) doivent d'ailleurs limiter le nombre de clients à 4m²/personne. Pour exemple, les supermarchés de l'île sont tous deux limités à 130 personnes.

➡️ Carole Charuau rappelle les nouvelles règles mis en place dans les EHPAD : les visites sont limités à deux personnes maximum avec port du masque obligatoire du de l'entrée à la sortie de l'établissement, même dans la chambre du résident et même pour les enfants. Il faut si possible privilégier les rencontres à l'extérieur et venir avec son propre masque à usage unique. Là aussi, un registre des visiteurs sera tenu.

➡️ Les personnes qui quittent l'hôpital après y avoir été admis pour le coronavirus sont négatives et non-contagieuses, il ne faut pas les traiter différemment, insiste la première adjointe, "si l'hôpital les laisse sortir, c'est qu'il ne sont plus contagieux".

➡️ A la pharmacie locale, le vaccin contre la grippe est en rupture de stock, une livraison devrait être effectuée vers le 15 novembre, ce n'est pas la peine d'y aller pour ça pour le moment. Carole Charuau annonce aussi qu'un deuxième dentiste devrait arriver, pour l'instant le Dr Rouxel est seul à tout gérer et fait ce qu'il peut, merci de rester correct avec lui.

Questions d'auditeurs :

➡️ Doit-on mettre le masque à moto ?

Les deux-roues ne font pas partie des exceptions indiquées sur l'arrêté, donc oui. Le port du masque n'est pas obligatoire pour les conducteurs et passagers d'un véhicule avec un habitacle.

➡️ Doit-on mettre le masque à vélo ?

Cela fait partie des points qui ne sont pas très clairs... Le port du masque n'est pas obligatoire pour les personnes pratiquant une activité physique ou sportive, mais est-ce que le fait d'aller chercher son pain à vélo est une activité physique ? est-ce que les vélos électriques sont une activité sportive ? La réponse n'est pas simple, il faut simplement essayer de porter le masque le plus possible, surtout quand il y a du monde.

➡️ Doit-on porter le masque à la chasse ?

Là aussi l'application des règles est compliqué, Bruno Noury explique : si vous êtes sur un chemin communal le masque est obligatoire, même seul ; mais dès lors que vous passez dans un champ, c'est un domaine privé donc l'obligation s'arrête.

➡️ Peut-on fêter Halloween ?

Halloween n'est pas interdit, mais les groupes sont limités à 6 personnes dans la rue, M. le Maire ne veut pas voir débarquer des armées de morts-vivants. Si vous ne souhaitez pas être en contact avec tous ces enfants, on rappelle que vous n'êtes pas obligés d'ouvrir la porte, mais pour ceux qui voudraient donner des bonbons, privilégiez ceux en sachets et lavez-vous les mains à chaque fois, même chose pour les petits monstres.

➡️ Le bateau va t-il fermer comme pendant le confinement ?

Pour l'instant ce n'est pas prévu, mais nous sommes tributaires des décisions gouvernementales, précise Bruno Noury. Cependant, le virus étant présent et circulant sur tout le territoire national, il n'y a pas lieu pour l'instant de restreindre les déplacements.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article