Covid-19 : émission spéciale du vendredi 18 juin 2021

18 juin 2021 - 1658 vues
Télécharger le podcast

Comme tous les vendredis, faisons un point sanitaire sur l'épidémie de Covid-19 et la vaccination à l'Ile d'Yeu :

→ 55 tests PCR ont été réalisés au centre COVID entre le 9 et le 16 juin, principalement pour des raisons de voyages ou des entrées à l’hôpital. Quelques demandes concernaient des personnes avec des symptômes pouvant évoquer la maladie, mais finalement tous sous négatifs.

→ La dernière mesure dans les eaux usées est en dessous du seuil de détection, cela ne signifie pas que le virus n’est plus présent sur le territoire mais qu’il circule faiblement.

→ 50 nouveaux patients ont été vaccinés cette semaine soit environ 3250 patients intégrés dans un cycle vaccinal (en cours ou terminé).

L’accès à la vaccination est d'ailleurs élargi à tous les enfants de 12 à 17 ans depuis le 15 juin dernier. Les rendez-vous peuvent être pris de la même façon, sur Doctolib, mais quelques points importants sont à retenir :

- La vaccination est exclue pour les adolescents ayant développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) à la suite d’une infection par le SARS-CoV-2

- Les injections se feront seulement avec du Pfizer, donc en Centre de vaccination.

- Il faudra l'autorisation d’un seul parent pour les jeunes à haut risque de forme grave, mais des deux parents pour les autres. Dans ce dernier cas, le parent présent devra s'engager sur l'honneur que l'autre parent a bien donné son autorisation.

- Le consentement libre et éclairé du jeune sera demandé avant l'injection (information claire et adaptée, pas besoin de consentement écrit).

- Tous les mineurs doivent présenter la carte vitale de leur parent.

→ Suite aux annonce du Premier Ministre mercredi dernier, le port du masque n'est désormais plus obligatoire en extérieur, sauf dans des circonstances de forte densité de personnes et que la distanciation ne peut être respectée dans les situations suivantes : Marchés, brocantes, rassemblements de tous types (manifestations, spectacles de rue, festivals), files d'attentes, aux abords des quais de gares et ports, abribus, autour des lieux de culte pendant les cérémonies, à l'entrée des établissements scolaires pendant les entrées et sorties de classes, aux abords des centres commerciaux et supermarchés, dans les rues piétonnes aux heures de forte affluence, ainsi que sur les quais, remblais et fronts de mer. Retrouvez la liste complète sur l'arrêté préfectoral.

→ Pour finir, le couvre-feu ne sera plus en vigueur à partir de dimanche, au lieu de la fin du mois, car la situation s'améliore "plus vite qu'espérée" selon les mots de Jean Castex.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article